Coucou les lyonnais !
Aujourd’hui c’est à votre tour de découvrir une nouvelle adresse (et à mon avis, vous n’allez pas être déçus du voyage).
A vos marques, prêts, on va manger !

Bonjour Arthur Buchard !

Je vous donne rendez-vous au coeur de la Presqu’Île, à la place de l’ancien « Caro de Lyon », institution lyonnaise qui a désormais laissé place à un tout nouveau concept. Ceux qui connaissent se souviennent de la beauté du lieu. Les nouveaux propriétaires ont choisi de tout simplement magnifier ce qui existait déjà pour en faire une brasserie moderne et populaire. 

Aux commandes de cette nouvelle adresse, on trouvera Arthur Buchard, un jeune parisien de 27 ans, diplômé sommelier en 2016. Autant vous dire que l’accueil autant que la carte des vins seront au top !

Arthur Buchard

C’est comment dedans du coup ? 

Avant de vous mettre l’eau à la bouche, parlons un peu du lieu (parce que franchement, ça en vaut vraiment le coup). 

Bouillon Baratte est un établissement pour tout le monde, tous les âges, toutes les ambiances. On ne cherche pas un public de niche, on cherche à rendre les gens heureux et à leur faire passer un bon moment. That’s it! 

Qu’on soit team accoudé au bar ou bien installé sur une banquette, on trouvera son spot favori pour se sentir un peu comme chez soi en un rien de temps (je vous laisse juger par les photos). Et pas de craintes, avec les 150 couverts vous trouverez toujours une petite place pour vous faire plaisir. 


Un chef alsacien aux commandes

Ce qui est clair c’est qu’entre l’Alsace et le Rhône, un point commun crée le lien : l’amour de la gastronomie. 
C’est la raison pour laquelle c’est un chef d’Obernai qui tiendra les rennes de cette nouvelle pépite lyonnaise. Il s’agit du jeune Guillaume Nierenberger, heureux de se lancer dans ce challenge lyonnais et d’apporter son savoir culinaire. Diplômé d’une des meilleures écoles alsaciennes (Alexandre Dumas), il a développé son expérience dans plusieurs établissement comme le très renommé « Le Relais de La Poste » à la Wantzenau, « La Hache » à Strasbourg, ou encore « Le Clos des Délices » à Ottrot. 

Guillaume Nierenberger

Alors, on mange quoi ? 

Je vous rassure tout de suite, avec un chef comme ça, les plats seront 100% faits maison ! J’ai envie de dire que c’est NORMAL mais malheureusement c’est pas encore le cas partout… 

Si vous allez déjeuner chez Bouillon Baratte, vous aurez la possibilité de découvrir une formule travaillée composée de 5 entrées, 5 plats, et 5 desserts – tous composés avec des produits du marché. 

A l’heure du dîner la carte sera plus variée et proposera des plats classiques comme le foie de veau au vinaigre de framboise, le fish & chips au vinaigre de malt, ou encore l’andouillette de Troyes bien grillée. On trouvera aussi des plats plus originaux comme l’épaule d’agneau confite aux épices et houmous ou encore de la daurade sauce noix de cajou. Perso, j’en bave haha.

Niveau budget pas d’inquiétudes, les tarifs sont super abordables. Les entrées commencent à 5,50 euros et les plats à partir de 12 euros (même prix pour le plat du jour).  


Toutes les photos ont été réalisées par Digital Mathlo et Studio Preview
(elles sont magnifiques)

Infos

Adresse : 25 Rue du Bât d’Argent, 69001 Lyon, France
Horaires : tous les jours de 12h à 00h
Téléphone : +33 4 78 39 58 58
Menu : bouillonbaratte.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.